L’événement mérite d’être salué à sa juste mesure : les deux clubs phares de la circonscription Chauvigny et Montmorillon accèdent au niveau du championnat national de football (N 3).

Ils y retrouveront le Stade Poitevin à l’aune du nouveau championnat, rien que cela oserai-je dire !

En effet, comment ne pas relever la performance de deux clubs ruraux dont les réserves d’effectifs sont sans commune mesure avec celles des clubs sous influence urbaine.

Bien sûr, la mobilité des jeunes permet de compenser la faiblesse du nombre des adeptes, mais la performance n’en est que plus remarquable, parce que c’est grâce à la mobilisation des dirigeants bénévoles et des éducateurs au soutien des entreprises locales et de la population supportrice, que de tels résultats sont possibles.

Je veux saluer plus particulièrement les deux entraîneurs-éducateurs, M. David Laubertie de Chauvigny et M. Yassine Tahoune de Montmorillon, pour leurs compétences et les présidents M. Jean-Paul Boutillet à Chauvigny et M. Jean-Yves Noyer à Montmorillon, pour leur dévouement à la cause de leur passion. Sans oublier bien évidemment les joueurs dont la réussite sportive est un exemple de détermination.

Le sport ainsi partagé fait vivre plus que les passionnés, il mobilise tout un territoire et maintenant tout le pays derrière notre équipe nationale.

Bravo à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.