Le bureau de l’Assemblée vient de procéder à la nomination des différents présidents des groupes d’amitié constitués près l’Assemblée nationale.

J’ai été nommé, et cela conformément à ma demande, président du groupe d’amitié France –Burkina-Faso. J’en suis ravi.

Cette désignation s’inscrit dans la droite ligne de la démarche qui a été la mienne depuis plus de 25 ans déjà, que de développer des liens d’amitié avec ce pays, et plus particulièrement avec la ville de Banfora.

La circonscription au travers plusieurs jumelages coopération (Charroux, Couhé, Montmorillon, Chauvigny, Mauprévoir, …) et le département de la Vienne ont fait de ce pays, une destination privilégiée et entretiennent avec lui des relations fortes et suivies.

Plusieurs élus de la ville de Banfora ont été appelés à de hautes responsabilités, et l’un d’entre-eux occupe encore des fonctions ministérielles.

Par ailleurs, ce pays très proche de nous a connu un épisode douloureux, avant de réussir une transition démocratique que le peuple a obtenu d’une manière plus apaisée que d’autres pays voisins. Il est aujourd’hui menacé par le terrorisme islamique et pour cela nous devons être encore plus proche de lui.

C’est sous le signe de la paix à conforter, de la démocratie à faire vivre et du soutien au développement que je souhaite placer ma présidence pour ce mandat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.