Un projet de Loi de Finance 2009 qui assèche les collectivités locales

Le projet de loi de finances pour 2009 est d’ores et déjà obsolète puisqu’il poursuit l’aggravation des comptes publics et opère une restriction budgétaire sans précédent. La poursuite de la  politique économique de M. Sarkozy, qui s’obstine à maintenir le «bouclier fiscal», asphyxie des collectivités locales qui sont tenus de voter un budget à l’équilibre contrairement à l’État.

Avec des transferts de charges qui s’accroissent (ouvriers et techniciens de l’Éducation nationale, et les 19.000 agents de la DDE) sans les ressources qui les accompagnent, les collectivités puisent dans leurs épargnes et s’endettent pour financers leurs investissements.

Ajoutez à cela les difficultés de la banque Dexia, principal bailleurs de fonds de nos territoires à 75%, qui nous font craindre un assèchement du crédit à court, long et moyen terme. Ce rythme de dépense auquel se livre l’État ne pourra être atteint qu’en étranglant financièrement les collectivités ! Une fois de plus, les communes, départements et régions paieront la note de l’incurie gouvernementale à stabiliser nos comptes publics.

Proposition de lecture ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contactez votre Député

à la permanence parlementaire à Gençay