2e tour des primaires citoyennes : continuons à écrire l’histoire d’une possible victoire

Communiqué de presse du lundi 17 octobre 2011

Ce chapitre s’achève sur la désignation de François Hollande comme le candidat de l’alternance. Taux de participation en hausse, résultat tranché, fairplay des deux finalistes et rassemblement de l’ensemble des candidats autour de celui qui portera tous nos espoirs. Celui de lendemains victorieux, mais d’abord celui de rendre à nos concitoyens leur fierté d’un destin commun.

La campagne présidentielle est donc lancée. Il y a aujourd’hui comme une effervescence à entrer en campagne tout de suite. Si les primaires citoyennes sont un succès et une novation sans précédent, elles n’écrivent que le chapitre qui précède celui qui s’achève sur le mot fin. L’adversaire, nous n’en connaissons qu’un, est déjà sur les chemins de France et de Navarre, il a déjà constitué son équipe et dispose de moyens d’Etat et de réseaux incomparables aux nôtres.
Heureusement armés de nos propositions comme une épée et du bilan de quatre années de sarkozysme comme d’un glaive, nous avons jusqu’au mois de mai pour continuer à redonner aux français le pouvoir de sortir d’une spirale dépressive que la crise économique ne peut expliquer à elle seule. C’est aussi d’une crise de régime et d’une crise de valeurs qu’il faudra sortir.
Indignés à tout le moins, nous devons résister au désenchantement du monde par nos propositions et le nécessaire dialogue avec nos concitoyens qui sont les seuls à disposer des clefs du scrutin. Cette campagne qui s’annonce sera la plus belle de toute parce qu’elle a l’ambition d’être une victoire rendue à chacun.

Proposition de lecture ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contactez votre Député

à la permanence parlementaire à Gençay