Reconquête de notre industrie : “2025, c’est déjà maintenant”

Notre industrie en péril : la situation d’aujourd’hui Evaluation de la production industrielle

 

Reconquête de notre industrie : “2025 c’est déjà maintenant”

Sous l’impulsion du Président de la République et de son ministre du Redressement productif, le lancement des « 34 plans de bataille » de la nouvelle France industrielle vient redessiner les contours d’une France forte, armée pour son retour, dans le concert des grandes nations productives.

Le premier acte de la France industrielle de 2025 a été posé ce 12 septembre. Il signe le retour en force de l’État stratège et du volontarisme politique.

Parlementaires de la majorité, nous souhaitons ainsi soutenir activement et sans relâche cette dynamique de reconquête industrielle. Fort de notre Histoire d’inventeurs, de pionniers, de grands capitaines d’industrie, de notre capital humain, il est vital que la France se réinvente sans cesse en esquissant les nouvelles frontières technologiques et écologiques de demain, nos nouvelles manières de vivre collectivement et intelligemment .

Au terme d’une réflexion stratégique et prospective de plus d’un an pilotée par le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg, les priorités de notre politique industrielle ont été dégagées. Saluons la méthode, celle de conjuguer l’action publique et l’initiative privée. L’État est ici pleinement dans son rôle quand il contribue à créer des champions tricolores dans les domaines stratégiques de la santé, de la transition énergétique, du numérique et des transports. Les projets portés – voiture à pilotage automatique,  TGV du futur, chimie verte, robotique ou encore avion électrique – sont ambitieux et concernent plus de 480 000 emplois en 10 ans. Ils font la fierté d’une France qui démontre sa capacité à mobiliser collectivement les talents, les richesses, la créativité et à faire travailler ensemble les acteurs de notre tissu économique local avec pour chefs d’orchestre des industriels chevronnés. Ils font la force d´une France qui sait se projeter pour ne pas se satisfaire de son seul passé, fut-il glorieux.

Plus que jamais, c’est la bataille de la compétitivité à long terme qui s’engage. La reconquête des nouveaux marchés de l’industrie française est désormais en marche. Elle passe par un regard optimiste sur nos capacités de redressement : croyons d’abord en nous même. La France dispose de nombreux atouts, elle est le 2ème pays européen en nombre de chercheurs, au 4ème rang mondial dans le système européen de brevets et le 5ème exportateur mondial.

A ces conditions, nous ferons émerger les produits Made In France du futur et dessinerons le visage de cette nouvelle France industrielle. Pour toutes ces raisons, 2025 c’est déjà maintenant.

 

Proposition de lecture ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contactez votre Député

à la permanence parlementaire à Gençay