Mauvais rêve de fin d’année.

Mauvais rêveEn cette fin d’année, j’ai fait un mauvais rêve : la durée légale du travail était supprimée, les allocations chômage étaient devenues dégressives, l’âge légal du départ à la retraite était repoussé à 65 ans et les CDD et CDI ne faisaient plus qu’un. Les contrôles fiscaux et de l’inspection du travail étaient allégés, voir supprimés. La formation par 14 ans et la règle de l’emploi  à vie des fonctionnaires était supprimée. J’oubliais, les plus démunis voyaient  le revenu de solidarité plafonné  et 130 milliards de dépenses publiques étaient économisés !
Tout cela, c’est un nouveau modèle social que nous prépare l’UMP. Pas un rêve, un cauchemar pour la France et les Français.
Redevenu éveillé, je me suis dit que ce qui est présenté comme une plaie pour notre pays, la dépense publique, qui représente 56 % du PIB cache une réalité : la redistribution, clé de voûte  de la justice sociale.
Je me suis aussi souvenu que parmi ces 56 % du PIB, 40 % reviennent  à nos compatriotes sous forme de pensions de retraite, d’aides au  logement ou d’allocations. Contrairement à bien d’autres pays nous avons fait un choix : celui de partager une plus grande partie de la richesse produite afin qu’elle  profite à tous et pas seulement à quelques privilégiés. C’est bien ce modèle social qu’il convient de préserver et que la droite libérale rêve de détruire à l’aube  de cette nouvelle année.

Faisons en sorte que ce cauchemar ne devienne jamais une réalité.

Proposition de lecture ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contactez votre Député

à la permanence parlementaire à Gençay