Michel Edouard Leclerc, un Père Noël généreux avec… l’argent des français : il fallait y penser !

Leclerc noelMichel Edouard Leclerc se propose de jouer au Père Noël en annonçant en cette veille de fêtes, qu’il ne répercutera pas l’augmentation de la TVA au 1er janvier.

Belle hypocrisie quand on sait que la TVA sur les produits de première nécessité, qui constituait l’essentiel de son chiffre d’affaires, n’augmentera pas !

Il oublie aussi que les entreprises de la grande distribution vont largement bénéficier du crédit d’impôt pour la compétitivité et pour l’emploi (CICE).

Pour Leclerc, le gain réalisé n’est pas connu. Il a toujours refusé jusqu’alors de transmettre cette information à la Commission des Finances.

Formulons alors le vœu qu’il augmente pour l’année à venir les salaires de ses collaborateurs, et les prix payés aux producteurs agricoles locaux, trop souvent étranglés par la politique tarifaire pratiquée par sa centrale d’achat.  

 

Proposition de lecture ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contactez votre Député

à la permanence parlementaire à Gençay