Visite du PIMMS : Point Information et Médiation Multi Services

IMG_20141208_153045Dans le cadre de son projet pour le développement de l’accès au droit, Jean-Michel Clément a visité les locaux du PIMMS et a rencontré l’équipe de l’association : le Président Alain Lantaume, la Directrice Katia Foucaud ainsi qu’une des médiatrices de l’association.

Le PIMMS est un Point information et médiation multi services, Un seul lieu d’accueil, gratuit, ouvert à tous et sans rendez-vous.

Ce concept trouve son origine à Lyon depuis 1995.Aujourd’hui, il dispose d’un réseau national.

La participation de la ville de Poitiers consiste en la mise à disposition des locaux.

Le PIMMS est une structure associative signataire du contrat de franchise sociale de l’Union nationale des Pimms.

L’association fut créée en partenariat avec différents opérateurs publics comme la Poste, Vitalis, SNCF, EDF, GDF SUEZ, la Ville de Poitiers, Logiparc, la Maison de Quartier SEVE, le Comité de quartier de Saint Eloi et l’ADSEA 86.

Ce premier PIMMS à Poitiers, a pour mission d’accompagner le public dans toutes les démarches administratives ou dans l’utilisation des services publics distants.

« Notre objectif est de travailler en coopération avec les autres associations et organismes existants. De nous fondre dans le tissu associatif » explique Alain Lantaume, Président du PIMMS.

« Avec les deux médiatrices, nous accompagnons les habitants dans leurs démarches du quotidien en donnant directement une réponse ou en faisant le lien avec les structures administratives avec lesquelles ils rencontrent des difficultés. On vend aussi des tickets de bus, des produits postaux… Et nous expliquons les services en les aidants à découvrir comment y accéder par Internet. Nous assurons à la fois une médiation entrante et sortante »explique la directrice, Katia Foucaud.

Jean-Michel Clément a fait part de son projet à l’équipe du PIIMS : « Suite à la réforme de la carte judiciaire, le symbole de l’accès au droit s’est trouvé sévèrement affecté, même s’il est vrai qu’on ne recourt pas au service de la Justice chaque année.

Pour ma part j’ai pu constater, dans mes permanences, combien cette question revenait souvent.

C’est pourquoi j’ai souhaité voir comment, là où les besoins apparaissent, la question a été abordée : c’est le thème de l’avis budgétaire sur les crédits du Ministère de la justice pour l’accès au droit dont j’ai été le rapporteur. Pour ensuite, mesurer localement quelle est la demande de mes concitoyens en termes d’accès au droit, et quelle est la réponse apportée à ce jour sur le territoire de ma circonscription, territoire, qui couvre le périmètre d’action d’hier des tribunaux d’Instance fermés maintenant ».

Cependant, l’équipe de l’association à fait part du manque de communication et de connexion avec certains organismes dont le silence ne fait que ralentir les démarches de médiation. La mise en réseau est pourtant essentielle.

Jean-Michel Clément a fait part de son souhait d’intégrer la démarche du PIMMS de Poitiers dans son projet de voir favoriser l’accès au droit en milieu rural.

« Il est possible de faire avancer les choses à la condition de s’y mettre tous ensemble !!  » a-t-il souligné.

Proposition de lecture ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contactez votre Député

à la permanence parlementaire à Gençay