Rentrée scolaire 2016 : quatrième année de la Refondation de l’École

ecoleEn cette rentrée 2016, la refondation de l’École entre dans sa quatrième année et poursuit  ses ambitions : celles d’une École de l’exigence, de la justice, des valeurs de la République, qui doit permettre à chaque élève de trouver et de prendre le chemin de sa réussite.

La dynamique enclenchée depuis 2012 se poursuit et s’affirme cette année encore avec force sur l’ensemble du territoire comme dans notre département.

Les enseignants sont plus nombreux mieux formés et mieux rémunérés. L’engagement  de  créer 60 000 postes dans l’éducation d’ici à 2017 sera bien tenu. 10 7 11 postes sont créés à la rentrée 2016, portant à 42 338 le nombre d’emplois déjà créés sur la période  2012-2016, auxquels s’ajouteront les 11 662 emplois prévus pour le budget  2017. Ils permettent de consolider  la  priorité au  primaire, de mieux lutter contre la difficulté scolaire, de conforter la formation continue des  enseignants, d’accompagner la mise en place de la réforme du collège.

Certes, notre département fait face à une baisse du nombre d1élèves. Toutefois, en rupture avec les pratiques précédentes et depuis la rentrée dernière, la répartition des moyens dans les écoles n’est plus un simple exercice comptable et ne prend plus seulement en compte les évolutions démographiques. Dans la Vienne, 9 postes ont été créés.

Ces moyens renforceront également le potentiel de remplacement, pour lequel 1300 emplois supplémentaires ont été créés pour cette rentrée, dont 5 dans la Vienne.

Les enseignants du premier degré sont désormais mieux rémunérés : leur prime annuelle de 400 euros, créée en 2012, a été portée à 1200 euros. La carrière de l’ensemble des personnels de l’éducation nationale va être rénovée et revalorisée dans le cadre du protocole Parcours professionnels, carrières et rémunérations (PPCR).

Des évolutions pédagogiques profondes se déploieront également cette année : les programmes de l’école et du collège ont été revus pour être plus cohérents et progressifs. La nouvelle organisation des enseignements au collège, qui voyait jusqu’à présent un  nombre alarmant d’élèves être en  situation d’échec, permettra à tous les collégiens de mieux maîtriser les savoirs fondamentaux, au meilleur niveau possible, et de développer des compétences nouvelles.

Dans les lycées professionnels, les journées d’accueil et d’intégration, la période de consolidation de l’orientation jusqu’à la Toussaint et la semaine de préparation à l’arrivée en mi lieu professionnel permettront dès cette rentrée de mieux préparer les élèves de seconde professionnelle et de première année de CAP.

Le déploiement du plan numérique aussi se poursuit au travers de la formation des enseignants, de la réforme des programmes, de la mise à disposition de ressources pédagogiques nouvelles  et de l’équipement des enseignants et des élèves. A la rentrée, un quart des collèges et l 800 écoles répartis sur l’ensemble du territoire entrent pleinement dans le plan numérique ; dans notre département, 27 écoles et 5 collèges sont engagés dans le plan numérique.

Cette rentrée consolide également les efforts conduits depuis 2012 pour que l’École soit plus inclusive et plus juste : à la suite de la refondation de l’éducation prioritaire à la rentrée 2015, la scolarisation des enfants de moins de trois ans progresse encore ; dans la Vienne, 2 postes supplémentaires ont été créés pour cette rentrée. Le dispositif plus de maîtres que de classes continue également à se déployer avec un poste.

La mobilisation de l’École et de ses partenaires pour lutter contre le décrochage scolaire est amplifiée. Le dispositif « parcours aménagé de formation initiale » est généralisé. Les structures de la 2° chance sont plus nombreuses en cette rentrée et 12 500 bourses de reprise d’études seront attribuées sur critères sociaux à des jeunes âgés de 16 à 19 ans revenant en formation.

L’École se construisant, pour garantir la réussite de tous les élèves, avec la participation des parents,  un << statut des parents délégués >> se met en place.

Les instruments et acteurs de la politique sociale sont pleinement mobilisés pour lutter contre les inégalités. Le montant des crédits dédiés aux fonds sociaux est porté à 49,3 M€. Les mesures visant à réduire le non-recours aux bourses de l’éducation nationale sont renforcées.

Depuis 2012, 24% d’élèves en situation de handicap supplémentaires sont scolarisés en milieu ordinaire ; sur le département de la Vienne, ce sont 15 postes d’enseignants dédiés à la scolarisation des élèves en situation de handicap créés sur les 4 dernières rentrées.

Suite à l’annonce du Président de la République de mai dernier, les contrats aidés des personnels chargés de l’aide humaine seront transformés en cinq ans en 32 000 ETP d’accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH),  et cela se décline sur tout le territoire national.

L’École prend aussi pleinement son rôle de transmission des valeurs de la République. Le développement de la pédagogie de la laïcité, l’enseignement moral et civique, l’éducation aux médias et à l’information, le parcours citoyen comme la réserve citoyenne de l’éducation  nationale (qui compte 5 300 réservistes) ont vocation à mieux faire partager les valeurs de la République à l’École et à préparer les élèves à l’exercice de la citoyenneté. Au moins 10 000 jeunes volontaires de 18 à 25 ans seront accueillis pour l’année 2016-2017 dans le cadre du service civique.

Dans un contexte marqué par la menace terroriste, le plan de lutte contre la radicalisation ainsi que la sécurité dans les écoles ont considérablement été renforcés. Pour la rentrée, 130 référents sûreté ont été désignés pour accompagner les écoles et les établissements.

Permettre à chaque élève de réussir au sein de l’École de la République et assurer à nos élèves, à notre École, et à notre pays, un avenir à la hauteur de nos espoirs, empreint de justice et de fraternité : voilà l’objectif poursuivi en cette rentrée.

Proposition de lecture ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contactez votre Député

à la permanence parlementaire à Gençay