Lettre ouverte aux parlementaires des pays du Sahel

Après les attaques de Tabankort au Mali, d’Hallalé et d’Arbinda au Burkina Faso, 89 soldats nigériens sont décédés lors de l’attaque du camp de Chinégodar le 9 janvier 2020. Nous sommes 44 parlementaires à co-signer un courrier de soutien à l’attention des cinq Présidents des Assemblées du G5 Sahel le 17 janvier dernier. Nous présentons nos sincères condoléances aux familles des victimes, tout notre amical soutien au peuple nigérien et aux peuples du Sahel. Retrouvez ci-après la lettre transmise à nos amis parlementaires des pays du Sahel :

Proposition de lecture ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contactez votre Député

à la permanence parlementaire à Gençay