Intervention en séance publique – 25 02 2020

Cet après-midi, Jean-Michel Clément est intervenu lors des Questions au Gouvernement sur l’accès aux soins des personnes en difficulté.

“Monsieur le Ministre, Il y aura bientôt trois ans, un enfant de cinq ans, scolarisé dans une école maternelle de la Vienne, décédait d’une tuberculose transmise par une enseignante remplaçante ayant exercé dans plusieurs écoles. Un an après cette tragédie, les craintes d’une contagion existaient toujours.
Chers collègues, il y a une population où le taux de cas tuberculose est 10 fois plus élevé que dans le reste de la population, c’est celle des sans-abris.
Parmi eux figurent des demandeurs d’asile qui sont d’autant plus éloignés du parcours de soins qu’un décret publié, le 30 décembre dernier, institue un délai de carence de 90 jours pour accéder à la protection universelle médicale, auquel s’ajoute le délai d’instruction des dossiers.
Ce décret, qui expose notre pays à un problème de santé publique majeur, est un recul sans précédent dans la prise en charge médicale des personnes particulièrement exposées à de graves problèmes de santé en raison de mauvaises conditions d’hygiène et de soins, à l’heure où la propagation du coronavirus s’accentue.
Cette décision participe d’un déni de réalité qu’il faut reconsidérer.
Aussi, au nom de la protection de la santé publique et du principe d’humanité, le groupe Libertés et Territoires souhaite savoir si vous allez abroger ce décret instituant un délai de carence de 90 jours ?
Nous attendons aussi – comme mon collègue Michel Castellani vous l’a demandé il y a 2 jours – des mesures pour contrôler l’état sanitaire des personnes qui débarquent en Corse, en provenance de pays exposés au virus comme l’Italie.
Enfin, de nombreux pays africains ne pourront pas faire face au coronavirus. L’inquiétude est grandissante chez nos ressortissants français et européens. Quelle réponse allez-vous leur apporter ainsi qu’aux États africains qui auront besoin d’aide ?”

Cliquez ici pour visionner la vidéo.

Proposition de lecture ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contactez votre Député

à la permanence parlementaire à Gençay