A mon ami Guy, ami sincère et fidèle.

C’est avec une infinie tristesse que je vous annonce le décès de mon ami Guy Gévaudan survenu ce matin mercredi 25 mars.

Guy se battait contre la maladie avec une dignité qui grandit encore plus l’homme qu’il était : généreux, combatif, désintéressé, profondément humain et sensible. Cette humanité et cette sensibilité qu’il cachait sous des attitudes que certains lui reprochaient, jusqu’à penser qu’il ne pourrait jamais atteindre l’objectif qu’il s’était fixé : devenir maire de la ville qu’il aimait tant, MONTMORILLON.

La destinée s’opposera à ce qu’il le devienne officiellement, mais l’histoire retiendra qu’il aura gagné brillamment la légitimité de l’être, avec la large victoire remportée au soir du premier tour. La loi votée cette semaine lui en a donné acte.

Il a gagné son dernier combat électoral, magnifique d’élégance à l’annonce de sa victoire. Il y a trouvé les dernières forces pour vivre jusque-là.

À Marie-Hélène, sa femme, à sa maman et sa famille, à ses amis parmi lesquels j’ai eu l’honneur de compter, à tous les bénévoles qui l’ont accompagné jusqu’au bout, à son équipe municipale et à tous les Montmorillonnais, je veux dire ma peine.

Je pleure un compagnon de route, un confident avec qui je partageais les valeurs et l’engagement. Un homme d’exception comme on n’en rencontre peu, et un ami sincère et fidèle. 

Jean Michel Clément 

Député de la Vienne

Proposition de lecture ...

2 commentaires

  1. Ta réflexion est à la hauteur de l’homme qui nous a inculqué l’envie de changer notre cité et améliorer le bien-être de nos concitoyens .

    Merci Jean Michel

  2. Michelle et moi sommes bouleversés par cette annonce.
    Tu fais de guy un portrait en tous po,its juste. Peut-être avait-il le défaut de sa qualité : une franchise extrême qui le poussait à dire à tous et toujours ce qu’il pensait mais personne ne peut aller contre les qualités que tu soulignes :”généreux, combatif, désintéressé, profondément humain et sensible”.
    Alors en poste à Montmorillon, il avait beaucoup soutenu la MJC naissante à Lussac. Ce qu’il a accompli à Lathus est tout à fait exceptionnel et son élection à la mairie de Montmorillon couronnait de succès un long combat. Je ne doute absolument pas des idées nouvelles qu’il aurait apportées, ni de sa compétence et de son dévouement. Nous nous associons bien sûr très sincèrement au deuil de sa famille, à la tristesse de ses amis. Nous sommes certains qu’il manquera aussi à la collectivité, comme nous manqueront sa verve, son enthousiasme et son dynamisme dont il a fait preuve jusqu’à ses derniers jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contactez votre Député

à la permanence parlementaire à Gençay