Communiqué suite à l’intervention du Président de la République

L’intervention du président de la République de lundi soir était attendue. Elle a donc été largement suivie.
Comment pouvait-il en être autrement quand tout est suspendu à la parole d’un seul homme ?
Mais puisqu’il en est ainsi, ce que je déplore, je retiendrai d’abord la forme, moins guerrière et plus empathique. Le fond en revanche ne manque de m’interroger : rien de concret sur les tests sérologiques, alors même que c’est la base de la stratégie de déconfinement, rien sur les avis du Conseil scientifique, un manque évident de transparence.
Les français sont de bons élèves, ils ont été sages depuis un mois. S’ils le sont encore, ils seront autorisés à ressortir !
Et les premiers d’entre eux, les enfants, seraient renvoyés à l’école. Ils y retourneront, mais pas tous, et pas tous ensemble. On ne peut envoyer, en effet, tout le monde au front en même temps.
J’ai été aussi frappé par l’annonce de l’impossibilité de rouvrir les bars, hôtels et restaurants avant mi-juillet, et j’imagine l’angoisse des professionnels à l’annonce de cette nouvelle, sans qu’ils ne sachent s’ils pourront encore exercer leur activité.
Une réponse urgente leur est due. Nous l’avons relayée dès mardi lors des Questions au Gouvernement.

Retrouvez ci-après, l’intégralité de la séance en format PDF :

ou en vidéo : cliquez ici.

François Pupponi, Député du Val d’Oise représentant le groupe “Libertés et Territoires” a demandé des précisions sur les tests au Ministre de la Santé.
Retrouvez l’intégralité de son intervention en cliquant ici.

Une deuxième intervention a été réalisée pour demander quelles sont les mesures économiques pour lutter contre la crise liée au Covid-19 dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration. Cliquez ici pour visionner la vidéo.

Proposition de lecture ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contactez votre Député

à la permanence parlementaire à Gençay