Jean-Michel Clément interpelle le Premier Ministre sur la situation des migrants face à la crise sanitaire.

J’ai été à l’initiative avec mes collègues, François-Michel Lambert, Bertrand Pancher et M’jid El Guerrab d’une lettre au Premier Ministre, parue dans le Journal du dimanche.

Après avoir été le premier parlementaire à alerter le Ministre de la Santé sur la situation des migrants, face au COVID-19, lors des Questions au Gouvernement du 3 mars dernier, 112 parlementaires nous ont rejoints pour co-signer notre courrier.

Dans ce même temps, d’autres voix se sont élevées pour demander l’obtention d’une carte de résident pour les personnes migrantes (Tribune du 10 avril parue dans Libération).

De plus en plus de personnes prennent en effet conscience que nous devons dans un acte de solidarité humaine, protéger tous ceux et celles présents sur notre sol. La maîtrise de cette pandémie ne pourra se faire par l’exclusion de 300 000 hommes, femmes, enfants dont certains sont en situation irrégulière, pour un document administratif qu’ils n’ont pu obtenir en temps utile.

A l’heure où l’instruction des dossiers de demandes d’asile ou autres titres de séjours ne peut sereinement se dérouler et où aucune mesure contraignante ne peut être exécutée, faisons le seul choix qui s’impose : celui de porter assistance à tous.

Et adoptons temporairement, comme au Portugal, la décision la plus sage : la régularisation de ces sans-papiers pour les soigner si besoin, et nous protéger tous.

N’hésitez pas à relayer cet appel comme simple citoyen, en renvoyant ce courrier au Premier Ministre.

Proposition de lecture ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contactez votre Député

à la permanence parlementaire à Gençay