David et Mathilde signent avec « La Mémère »

Tout est parti d’un reportage visionné sur Internet. David et Mathilde Billet, couple de trentenaires, exploitants agricoles, installés en 2006 à Charroux, passés en démarche d’agriculture biologique en 2016, ont envie de se lancer un nouveau défi : produire de la glace « bio », sans additif chimique, à partir de leur production laitière.

Un premier échange a lieu courant février 2020 avec Arnaud Montebourg, Président du groupe La Compagnie Laitière des Glaces Paysannes, ancien Ministre de l’Economie et, Stéphane Le Saouter, Directeur du groupe.

Cette rencontre s’est poursuivie en mai dernier avec la visite du premier site de ce type en Ile-et-Vilaine.

La marque « La Mémère » est une marque de glace bio. Le concept élaboré par la Compagnie Laitière des Glaces Paysannes part du principe de former un producteur laitier, lui apprendre un nouveau métier, -fabricant de glaces-, sans que celui-ci n’abandonne son métier initial. L’idée est de se positionner sur le marché national, actuellement couvert à plus de 95 % par des produits fabriqués à l’étranger, sans pour autant négliger la possibilité de diffuser en circuit court pour se faire connaître sur son territoire.

Ce modèle économique devra permettre d’assurer au producteur, un niveau de rémunération bien au-dessus du prix de marché qui s’élève actuellement à 0,80 € le litre. Il est garanti pendant 5 ans au GAEC St Laurent dont David Billet, est un associé aux côtés de Jean-François et Christian Rousseau, le prix du lait bio moyen étant de 0.46 €/L.

David et Mathilde Billet détiennent ainsi 51 % des actions de la SAS créée pour la circonstance et, la Compagnie Laitière des Glaces Paysannes en détient 49 %.

400 000 € sont apportés par le Groupe dirigé par Arnaud Montebourg, en compte courant, pour l’installation d’un laboratoire dans des conteneurs recyclés et situés à proximité de l’exploitation agricole, ce qui permettra au couple de transformer leur lait en glace bio produite sur place.

Ces jeunes seront accompagnés par deux ingénieurs, ainsi que le directeur, Stéphane Le Saouter. L’objectif de cette association est de « ramener le produit vers le consommateur et se faire une place grandissante sur le marché des glaces, aujourd’hui essentiellement industrielles ».

Trois emplois (dont un attribué à Mathilde Billet) seront ainsi créés pour le fonctionnement du laboratoire.

La Compagnie Laitière des Glaces Paysannes constituera le bras armé de la démarche commerciale.

Mathilde Billet suivra une formation à Lille, avec le célèbre maître glacier, meilleur ouvrier de France, David Wesmaël afin d’assurer ensuite la production de glaces bio.

Le couple pourra également compter sur la production laitière du GAEC St Laurent (160 000 litres par an). Il devra par la suite assurer une vente directe et démarcher les épiceries et les grandes surfaces locales.

La commune de Charroux hébergera ainsi le deuxième site de cette nature, en France.

La sortie du premier pot de glace est annoncée pour mars 2021.

Cette démarche doit être saluée comme la volonté d’inscrire l’agriculture dans les orientations souhaitées par la société d’aujourd’hui où qualité du produit fini et conditions de productions se rejoignent pour donner naissance à ce que certains appellent avec raison : agro-écologie.  Et, il conviendrait d’ajouter que cette démarche participe aussi d’une qualité de vie recherchée par des jeunes exploitants qui prennent leur destin en mains pour s’enraciner durablement dans notre territoire.

Il me plaît de souhaiter une belle réussite à David et Mathilde Billet et je vous donne rendez-vous pour une dégustation de crème glacée au lieu-dit Chez Beleau à Charroux, dès le printemps prochain.

Proposition de lecture ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contactez votre Député

à la permanence parlementaire à Gençay