Séance de Questions au Gouvernement du 2 février

Intervention ce mardi 2 février 2021, lors des Questions au Gouvernement. Question adressée à M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères :

“Le 17 février dernier, à son retour en Russie, l’opposant politique Alexeï Navalny, a été arrêté pour un motif kafkaïen.

La justice russe l’accuse d’avoir violé son contrôle judiciaire… du fait de sa convalescence après une tentative d’assassinat par empoisonnement.

Méthode qui n’est pas sans rappeler les empoisonnements d’Alexandre Litvinenko, Viktor Iouchtchenko, Sergueï et Ioulia Skripal et tant d’autres.

Il ne me revient pas de juger le parcours et les idées de M. Navalny, mais nous ne pouvons que nous ériger contre le sort réservé aux oppositions russes.

Que dire en effet de la brutale répression policière qui s’est abattue contre les manifestants ces derniers jours.  5300 arrestations !

Autour de cette affaire, il a beaucoup été question de la demande française d’arrêt du « gazoduc nord stream 2 » ; mais cet enjeu soulève d’importantes problématiques en matière d’indépendance énergétique.

Ma question portera davantage sur la réponse politique que l’Union européenne, et la France vont apporter dans les prochains jours et les prochaines semaines.

Nous avons appris que le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrel, serait à Moscou, le 4 février et a demandé à voir l’opposant.

Nous avons entendu, la semaine dernière, les appels du président du conseil européen, Charles Michels.

En octobre dernier, l’UE avait prononcé quelques sanctions contre des personnalités et des diplomates russes dans le cadre de cette affaire Navalny.

Quel bilan en tirez-vous ?

Mais il faut aller au-delà.

Quelle est la position de la France aujourd’hui ?

Y-a-t-il consensus avec nos partenaires européens ?

A la lumière de cet épisode, comment envisagez-vous le futur des relations franco-russes ?”

Proposition de lecture ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contactez votre Député

à la permanence parlementaire à Gençay