Jean-Michel Clément

 

  • Député de la Vienne depuis juin 2007
  • 65 ans, marié
  • Avocat honoraire depuis le 1er janvier 2018
  • Chevalier du Mérite agricole
  • Titulaire de la médaille d’honneur des collectivités locales du Burkina Faso

Je suis un homme de convictions ; l’engagement est mon ADN. Il a d’abord été citoyen, associatif puis professionnel et politique mais toujours autour d’un fil rouge : faire reculer et combattre toutes les formes d’injustice.

Fils d’agriculteur, je dois au service public de l’enseignement, mon parcours scolaire et universitaire : école primaire à Mauprévoir, collège à Gençay et études secondaires au lycée André-Theuriet de Civray. Tout cela, au cœur de ma circonscription ! Puis l’université à Poitiers, pour des études courtes, IUT de gestion des entreprises, devenues longues, pour une maîtrise et un DEA de Droit et d’Économie Rurale.

 

 

Humaniste et impliqué

De l’engagement intellectuel au militantisme, il n’y a qu’un pas, je l’ai franchi assez tôt. Mon implication s’est d’abord construite sur mon territoire et en direction des publics fragiles.

  • Salarié d’un organisme agricole, j’adhère à la CFDT.
  • Président-fondateur de l’association La Font Manivole, je travaille au développement culturel en milieu rural.
  • Au service du développement local, j’accompagne la création d’entreprises d’insertion et d’associations de formation.
  • Devenu avocat en 1990, je me spécialise en droit rural et agroalimentaire.
  • A l’université de Poitiers, j’ai été chargé de cours sur la fiscalité et j’ai collaboré à la rédaction de plusieurs ouvrages sur les finances et l’agriculture.

 

Du militantisme aux mandats publics

Il n’y a pas besoin de parti pour avoir des valeurs et s’impliquer, mais pour s’investir durablement, il faut être accompagné dans un cadre organisé. Le bouillonnement intellectuel du PS, son ouverture, les échanges et les débats trouvent un écho en moi ; j’y adhère en 1989. Et c’est à Mauprévoir dans la Vienne que démarrera réellement ma vie politique publique.

  • Conseiller municipal de Mauprévoir de 1989 à 1995
  • Maire de Mauprévoir de 1995 à 2014
  • Président du Syndicat mixte du Pays Montmorillonnais — SMPM, de 2008 à  2014
  • 1er  vice-président du Syndicat Intercommunal d’électricité du département de la Vienne – SIEEDV, de 2008 à 2014

 

 

Député de terrain et de terroir

Élu Député de la Vienne, en juin 2007, je mène de front mon mandat de maire, ma vie professionnelle d’avocat au Barreau de Poitiers et la représentation de mes concitoyens à l’assemblée nationale. Mais  porter la voix des habitants de la 3e circonscription suppose, au préalable, de les rencontrer et de les entendre. Depuis mon 1er mandat et jusqu’à aujourd’hui, je n’aurai de cesse que de rencontrer, échanger et retransmettre avec ceux qui vivent comme moi sur ce territoire rural mais profondément riche.

En juin 2012, je suis réélu pour un second mandat , je poursuis mon action parlementaire en circonscription et à l’Assemblée Nationale.

Politiquement, je suis et reste un homme de gauche et je préfère la cohérence au renoncement.

A l’occasion des élections législatives de 2017, j’ai été l’un des 23 parlementaires investis par le Président de la République. Au printemps 2018, afin d’être en accord avec ma conscience, j’ai quitté le groupe majoritaire après avoir voté contre le projet de loi asile-immigration.

En octobre 2018, j’ai participé avec 15 autres députés non-inscrits ou appartenant  à des groupes parlementaires identifiés, à la constitution du nouveau groupe : Libertés et Territoires.

Depuis 2014, je me consacre exclusivement à mon mandat parlementaire.

 

Contactez votre Député

à la permanence parlementaire à Gençay